Hervé Salaün

L’accordéon, tout le monde voit ce que c’est mais diatonique, kézako ?
L’accordéon diatonique, à l’inverse de l’accordéon chromatique est un instrument bisonore : une note en poussant, une autre en tirant.
Le diatonique est plus léger et compact que le chromatique et ils sont pour la plupart fabriqués en bois.

C’est l’instrument idéal pour la musique traditionnelle de Bretagne mais aussi des autres régions, les bourrées, mazurkas, scottishs, valses (mon faible), la musique irlandaise et j’en passe.

L’apprentissage se fera surtout à l’oreille avec moi en cours et à l’aide d’enregistrements à la maison. Pour les allergiques aux gammes, il est tout à fait possible d’apprendre l’accordéon diatonique sans passer par la case solfège.

Me concernant, j’ai débuté le diato à 12 ans mais ce sont des rencontres récentes qui m’ont encouragé à faire une reconversion professionnelle dans la transmission de ma passion.
Je suis donc professeur débutant et je suis en parallèle des études au conservatoire afin d’obtenir les diplômes correspondant mais aussi et surtout pour continuer à apprendre.